[Interview] – Xavier Romatet (Condé Nast) : « Marque média » il y a 5 ans, c’était un gros mot »

Vogue, Glamour, GQ, Vanity Fair… Xavier Romatet, PDG de Condé Nast France explique dans une interview au Nouvel Economiste la stratégie de ses marques média ainsi que sa vision du marché de la presse en France avec comme objectif : “faire muter Condé Nast d’une entreprise de presse à un portefeuille de marques.”

Diplômé de Sciences Po et d’HEC, Xavier Romatet, 51 ans est depuis 7 ans à la tête de Condé Nast France. Un retour au médias pour ce publicitaire (Directing, DDB…) qui a commencé comme éditeur délégué du journal Stratégies et qui livre sa vision du marché de la presse magazine en France. Morceaux choisis :

« Quand on fait de la presse, on a du mal à dire qu’on fait du business »

 » En France, quand vous parliez de marque média il y a 5 ans, c’était un gros mot »

« Demain notre modèle reposera sur trois sources principales de revenus : la publicité, la diffusion et la transaction. »

« L’objectif de visiteurs uniques sur Vanity Fair est de 500 000. Je préfère avoir 500 000 fidèles qui restent 10 minutes sur mon site que 4 millions de personnes recrutées à coups de concours et qui ne font que passer. La course à l’audience est devenue une course à l’échalote. »

A lire sur Le Nouvel Economiste

Crédit Photo Le Nouvel Economiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.