Médiamétrie / OJD: pourquoi les médias devront (encore) travailler leur référencement naturel.

C’est via un communiqué de presse que Médiamétrie a annoncé le 8 Mars 2012 la prochaine intégration de mesures « site-centric » dans son interface. Pour cela, Médiamétrie s’est allié avec l’OJD, qui fournit notamment des indicateurs intéressants pour les médias: le nombre de visites et de pages vues, et cela pour le monde, mais aussi avec un focus sur le trafic « France ». Cela va dans la logique de mesurer non seulement les visiteurs uniques sur un panel (Médiamétrie) mais aussi via des outils de statistiques (Xiti At Internet, ou encore eStat de Médiamétrie).

Pour cela, les médias vont devoir insister sur leurs leviers d’acquisition, et notamment … le référencement ! Et si beaucoup de médias pensent être « au point » sur le référencement, il reste de nombreuses possibilités à exploiter: évidemment, je fais référence à Google Actualités, LE carrefour d’audience pour les médias (via la page d’accueil, les rubriques mais aussi les boxs Google Actualités proposées dans la recherche universelle), mais aussi d’autres contenus qui peuvent générer beaucoup d’audience: les vidéos, les photos notamment. Ainsi, les annonceurs pourront notamment constater la fidélité de l’audience à un site Internet, et comprendre la véritable consommation d’un site Internet, via le ratio pages vues / visites, et cela directement dans l’interface de Médiamétrie / Netratings. Et pour rappel, la part du trafic issu du référencement naturel est largement supérieure à celle de Facebook, ce que montre notamment la dernière étude At Internet (qui édite la solution Xiti).

Cette mesure « hybride » permettra aussi de détecter assez rapidement les « écarts » pour certains médias, très hauts en visiteurs uniques « Médiamétrie » et moins performants sur les visites et pages vues. Pour éviter toute excuse, il faudra mettre en comparaison V.U issus de Médiamétrie et les visites France de l’OJD. Ainsi, nous pourrons rapidement définir les sites internet (notamment les médias) qui ont de bons ratios visites / visiteurs uniques.

Pour le moment, on ne connait pas encore le planning de mise en place de ces indicateurs dans Médiamétrie, mais on peut supposer que quelques « surprises » seront à constater.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.