Médias: ne pensez pas qu’au SEO pour vos contenus !

Surprenant pour une agence de SEO de faire un tel titre ! Et pourtant ! Le référencement naturel est souvent perçu (à raison) comme une source majeure pour générer de l’audience pour un site Internet, notamment pour les médias. Le marché de la recherche s’est concentré depuis quelques années autour de Google, qui a tout simplement balayé ses concurrents Bing ou encore Yahoo.

Pourtant, l’émergence des réseaux sociaux dont Facebook contribue à changer la donne: pas complètement, puisque pour la plupart des médias français, Google et ses verticaux (search, news, images, vidéos) apportent davantage de trafic. Mais Facebook a eu besoin de moins de temps que Google pour devenir un referrer important. On parle d’ailleurs souvent du SEO en l’associant au SMO.

Si chez Google, on ne veut pas lier l’impact du « social » sur le SEO on est convaincu chez Yooka (oui, Guilhem et moi en gros…) que le social est pris en compte, même indirectement. Pourquoi ?

– ça génère du trafic sur votre site (pour 90% des sites, un marqueur Analytics est utilisé par les éditeurs) et c’est un signal envoyé à Google.
– cela favorise une « expérience utilisateur » sur un site Internet, ce que Google surveille et surveillera de plus en plus pour ranker une page dans les résultats de recherche.

Pensez également, chers médias, que certains contenus qui n’ont pas d’intérêt à ranker sur Google peuvent connaître une expérience intéressante auprès de votre communauté, sur Facebook. Mettez en place des rendez-vous éditoriaux, différenciez-vous et faites dans l’originalité. Ne recrachez pas « simplement » de la dépêche agence sur Facebook, votre communauté a besoin de trouver des éléments uniques, pédagogiques ! Ces contenus pourraient même remonter sur la Home Google News, dans la section « Gros Plan », donnant une vie de plus à vos contenus 🙂

En gros, tout contenu doit être adapté à la cible qu’il vise: et de plus en plus souvent, les rédacteurs doivent se dire: « est-ce que ce contenu plaira plutôt aux utilisateurs Google, ou peut-être à ceux de Facebook ? »

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.